Architecture = Durable

Scénographie, Pavillon de l’Arsenal, Paris

Juin 2008 -  Octobre 2008

Architecte collaborateur : Jean-Benoit Vétillard

Coût - graphisme inclus : 150 000 euros HT

Client : Mairie de Paris

Le projet de scénographie combine l’échelle du Pavillon de l’Arsenal avec l’idée d’un laboratoire de projets autour d’ une architecture pour une société durable .
Comment donner « plus » ? comment tisser un lien esthétique entre l’architecture et le plaisir d’habiter ? ou plus simplement, comment habiter un espace d’exposition ? sont les questions de bases de la réflexion sur ce projet.


Nous avons développé un concept scénographique dont le parcours n’est pas linéaire mais invite à la dérive à travers les différents projets en Ile de France et en Europe. 
En relation avec la structure architecturale du Pavillon nous avons souhaité contenir les visiteurs en périphérie pour ainsi recréer une échelle « habitable », propice à l’appropriation : un « espace autre ». 


Suivant cette configuration nous avons dessiné une peau épaisse constituée de gradins massifs en bois.
Véritable structure habitable, elle permet à la fois l’exposition des maquettes, des livres… et invite les visiteurs à s’approprier l’espace. Ainsi, il n’y a pas de mise à distance des objet exposés. Les visiteurs sont eux-mêmes acteurs de l’exposition.


Les gradins massifs confèrent au dispositif scénographique un caractère d’espace public et généreux, hybridant l’image des structures festives avec l’idée d’une topographie. Un drapeau de bois surplombe et marque le dispositif. Il annonce un nouveau territoire, un nouveau paysage à construire.
L’ensemble des projets sont affichés sur trente blocs massifs de bois simplement posés au sol et répartis autour des gradins.
L’espace de déambulation situé au centre du dispositif fait le lien entre tous les projets sans nuire à leur autonomie.


Le tout constitue un réel lieu d’échange et de convivialité en en relation ténue avec la thème de l’exposition.