Cugnot

Concours pour la construction de 80 logements locatifs répartis en R + 12, allant du T2 au T5 / Coût du projet : 11 300 000 Euros HT / SHAB : 5400 m² / Conception : 2010 / Maître d'ouvrage : ICF La Sablière / Mandataire Block Architectes / Co-traitants : Guinée*Potin architectes, Cetrac, Indigo / Bâtiment BBC 2005 - Effinergie et Habitat et Environnement profil A - Qualitel 

Compacité de l'implantation

La volonté du projet est d’inscrire les 80 logements et les locaux d’enseignement dans un ensemble compact, dense, recherchant volontairement une lisibilité architecturale, en cohérence avec les problématiques réglementaires urbaines en présence. 
L’ensemble du programme s’implante en R+12, dans une « lame » dont la plus grande longueur est orientée Nord/Sud, offrant une verticalité « physique » au quartier et permettant à la fois de libérer des vues pour les immeubles adjacents et de garder une réserve foncière importantes sur le terrain du projet. 

Approche environnementale

La verticalité est ici une réponse cohérente entre le projet et le contexte, la poésie ferroviaire de ce dernier, mais également une démarche environnementale efficace par la compacité et l'inertie du projet. L'ensemble de logements sont par ailleurs traversants Est / Ouest, bénéficiant de qualité de vue et d'ensoleillement, ainsi que d'une ventilation naturel. L'isolation est renforçée par l'extérieur et le traitement des ponts thermiques. 

L'image, l'impact

L'isolation par l'extérieur offre des variations multiples de façades et permet de décliner les deux faces du contexte, tant urbains que ferroviaires. Les façades sont composés de trois strates constrastés. A l'ouest celles-ci se projettent hors du plan de la façade alors que à l'est se développe une façade plus lisse. Ce « jeu » de couleurs et de matières des façades permet un découpage horizontal du bâti en séquences rythmées, à l’image d’une frontalité urbaine affirmée.