Eco-quartier - La Ferté-Bernard (72)

Construction de 67 logements individuels et groupés

Livré 2017

Concours 2011 - Lauréat

Coût du projet / 6 750 000 Euros HT

Surface / 5 061 m² (sdp) - 4 670 m² (shab)

Maîtrise d'ouvrage / Sarthe Habitat 

Co-traitants / Jacques Boucheton Urbaniste AEU, CETRAC

Missions / Base + EXE + OPC

Certification H&E et BBC Effinergie

Un éco-quartier à échelle humaine

Le projet propose une trame urbaine s'inspirant du parcellaire local le plus dense, bordant la rue Pierre Brulé. La trame est tangente à la course du soleil, offrant la possibilité d’une implantation du bâti plein Sud. Le positionnement des masses bâties établit une barrière efficace contre les vents dominants et garantit une protection non seulement des façades mais également des espaces publics. Les espaces publics créées différencient clairement circulations voiture et stationnement d'une part, et venelles de circulation douce articulant déserte des logements, aires de jeux, potagers communs et jardin privatifs, enserrés dans un écrin végétal atténuant les limites du site. 

 

L'image, le signe : un territoire commun 

« Si l'on nous demandait le bienfait le plus précieux de la maison, nous dirions : la maison abrite la rêverie, la maison protège le rêveur, la maison nous permet de rêver en paix. » La Poétique de l'espace, Gaston Bachelard, éd. PUF, 1961, p. 25-26 L’étude approfondie du contexte, de la richesse du patrimoine Fertois nous a permis de dégager, pour le projet, une pièce architecturale remarquable : "les Halles".Dans la continuité du travail urbain, nous proposons une réécriture contemporaine de ce morceau de patrimoine. Le gabarit du bâtiment, par ses qualités propres liées à la simplicité de son volume, a servi de référence et de matrice pour le projet architectural. En outre, à l’échelle de la cité, la relecture de la "Halle" offre, pour l’habitant, un espace de médiation culturelle entre le patrimoine vivant de La Ferté Bernard et le projet d'éco quartier. 

 

Une architecture bioclimatique, un plan modulable 

La compacité de la volumétrie de la Halle est encore optimisé par un travail du plan sur un module de 8 logements, organisés autour d'un escalier collectif. Le projet évoque une série de grandes maisons collectives dont la répétition offre la possibilité de multiples variations. Tous les logements sont traversants Nord-Sud avec des grands espaces annexes tels que terrasses et loggias, jardins et potagers orientés au Sud (du T3 au T5), facilitant les apports solaires passifs. Le travail en creux des terrasses et loggias dans les pentes de toiture procure la protection solaire d’été. Les façades Nord sont quant à elles plus fermées et sont dédiées aux accès des logements. En référence à la matérialité de la Halle, le travail sur la peau extérieure est basé sur l’utilisation de matériaux naturels et durables suivant une logique de matière unique.