ÉTOILE - Espaces et Technologies Ouverts pour l'Innovation des Laboratoires et des Entreprises

Campus Télécom SudParis et Télécom Ecole de Management

Livré 2016


Coût du projet : 9M Euros HT

Shon : 3 932m²

Conception 2012 / Concours lauréat

Commande publique

Maître d'ouvrage : Institut Mines-Télécom

Maîtrise d'oeuvre : Block architectes mandataires / Co-traitants : Base, Isateg, Itac, Area Canopée, Area Etudes, Architecture & Techniques

 

Le projet réunit, articule, les différentes échelles, composantes urbaines en présence sur le site avec les enjeux programmatiques et symboliques définis par la maîtrise d'ouvrage. 

C'est une architecture hybride qui combine :
-Les espaces dédiés à la recherche, à la diffusion des innovations, ainsi qu'à la valorisation des projets innovants.
-Un projet paysager qui définit la nouvelle entrée du campus le long du futur boulevard urbain, actuellement N7, les liaisons vers le forum et vers le bâtiment de biologie génétique et bio-informatique.
-Les objectifs de communication permettant de signaler la présence du campus, son entrée, et de médiatiser les activités de recherche et d'innovation qu'elle héberge.
-Des dispositifs écologiques innovants.

Notre proposition s'organise suivant un assemblage hétérogène.
Un socle organique dessine la continuité du projet paysager à l’échelle du campus. Véritable espace protecteur, il incarne l'idée d'un lieu et d'un milieu en lien avec l’environnement. Il assure aux futurs usagers un cadre agréable et respectueux de leur santé.
Ce socle est complété d'un "bâtiment signal" qui marque l'entrée du site. Son écriture architecturale particulière médiatise les activités de recherche et d'innovation qu'il abrite.

 

Le bâtiment signal

Ce bâtiment, à la hauteur plafond du PLU de 21m, marque fortement l’entrée du site. Orienté perpendiculairement au futur boulevard urbain, actuelle N7, il matérialise la liaison entre l'entrée et le forum. Surélevé, il laisse la lumière circuler librement et protège la communication piétonne entre ces deux lieux. 

Sa forme architecturale est une écriture renouvelée des architectures en présence sur le site. Ainsi les façades Nord et Sud questionnent les façades mur rideau, typique de l'architecture internationale (la grille). Grâce aux ressources offertes par les outils numériques, leurs écritures sont réinterrogées et augmentées d'un graphisme pixélisé qui renvoie à l'imagerie scientifique. Le graphisme proposé opère un zoom dans la matérialité numérique de l'image qui se superpose aux grilles classiques. Le caractère « signal » des façades est affirmé par une image contemporaine qui interroge le réel dans toute sa complexité. 

Contextuelle, fictionnelle et symbolique, l'architecture de la future MISS est un vecteur de communication. 

 

Le bâtiment socle

Il s'agit d'un bâtiment intégré et conçu comme un moment du projet paysager visant à renouveler de façon significative l’image du campus. 

Sa morphologie est issue d'une modification topographique. Ce grand mouvement de sol, supporté par une ossature béton, permet d'implanter l'ensemble des usages publics ou semi-publics de l'équipement : l'espace d'accueil, l'espace de démonstration, le centre de conférence, l'Incubateur, le Fab Lab et le laboratoire "Evident". Ces espaces sont largement ouverts sur l’extérieur. 

Cette forme architecturale réalise et rend perceptible l'idée d'un projet limitant son impact sur l’environnement et assurant aux futurs usagers un cadre agréable respectueux de leur santé.