Ilot MA11, Nantes, France

Programme : Construction d'un ilot urbain mixte

21 logements collectifs, 3 800m² de bureaux et locaux d’activités ainsi que 200m² de locaux d’activités

Coût du projet : 7 336 000 Euros HT, 

Conception : consultation restreinte 09.2015

Maître d’ouvrage :  Vinci immobilier

Aménageur : Nantes Métropole Aménagement

Maîtrise d’œuvre urbaine : Atelier Ruelle

Maîtrise d’œuvre : BLOCK architectes mandataire /  BASE paysagistes, BET :  ITF, CETRAC, ITAC

 

 

Ilot MA11, Nantes. 2015

« Des logements comme des bureaux, des bureaux comme des logements »

L’ilot affiche une façade de quai, qui établie une frontalité avec le fleuve tout en dialoguant avec les formes verticales des bâtiments modernes qui constituent l’identité du quartier de Malakoff. .

L’ilot se découpe en quatre volumes qui forment une séquence bâti propre à l’ilot. Deux écritures et deux matérialités se tutoient : une trame abstraite (la rue, l’Est), une trame figurative (l’ouest, l’école). Ces deux entités dessinent des temporalités et des matérialités riches qui affinent le gabarit urbain. Les façades affichent une écriture homogène et simple. C’est un ilot urbain: un immeuble de ville mixte et évolutif.

Un premier volume vertical en R+10 fait face au « Sémaphore », structure le début du boulevard de Berlin. Sa matérialité formée par une peau blanche en métal micro-perforé établie un dialogue avec le pont Eric Tabarly. Son dessin est constitué d’un ensemble de percements verticaux qui confère au boulevard de Berlin une atmosphère apaisée.

Situé à l’ouest, le second de même gabarit, dialogue de manière plus informelle avec les espaces piétonniers et l’école. Il affiche une façade « motif » formées de maisons « icônes » et de petites serres.

Le point haut voulu dans la volumétrie générale est une réelle interface entre la ville et le projet. Cet élément figure, le site et le rapport au lointain.

Considérant que les bureaux sont autant des espaces a vire que les logements. Toutes façades ont les même qualités et intègrent des espaces extérieurs qui prolongent les volumes intérieurs. Notre projet propose d’habiter les façades. Elles sont constituées de loggias qui permettent de ménager des vues dégagées sur le paysage exceptionnel de la Loire.