Morlaix

Commande publique / Morlaix / Auberge de jeunesse / 2004 
Maître d'ouvrage : Communauté de communes du pays de Morlaix / Date de conception 2004 / SHON : 1780 m2 / Coût : 2 100 000 euros HT / Concours 

Ce programme prévoyait la réalisation de 15 chambres de 5 lits, d'espaces communs composés d'une restauration, de lieux d'activités et de détente.

D'emblée, Morlaix nous a fortement marqué par sa topographie. Cette vallée encaissée, traversée par deux viaducs, dessine un paysage urbain tout à fait remarquable. Construit en longueur, le projet s'oriente autour d'un axe Est-Ouest, faisant bénéficier aux séjournants de points de vue dirigés, à la fois vers le port et vers le GR 34. Sa volumétrie est une réponse directe et sensible aux paysages en présence. Ce bâtiment se veut être une interface entre paysage et architecture. Le viaduc, ressenti si fortement dans la ville de Morlaix est ici réinterprété, re-questionné. Il devient bâtiment-icône lorsque le motif de l'hermine est dupliqué en façade. Le viaduc et l'hermine fonctionnent ensemble. Ils sont utilisés comme outils issus des formes paysagère et patrimoniale du site au service d'un projet d'architecture contemporaine. Cette forme particulière s'équilibre avec une organisation fonctionnelle rationnelle. Cette logique de plan linéaire et compact simplifie la gestion et les usages de l'auberge de jeunesse. Ainsi, le centre international de séjour compose l'image d'une architecture-signal intégrée dans le site. Il affirme, par la gestion simple des volumes, l'expression d'une présence naturelle.